PETIT ÂNE

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 10:59

PETIT ÂNE MENDIANT ET GRIS


Petit Âne Mendiant et Gris...
Petit âne mendiant et gris, plus désolé
que la carriole que tu traînes,
Ô toi qui n’en peux plus, ô toi qui n’en peux mais:
avoue que tu n’as pas de veine ?


Mais que t’importent quelques horions de plus ?
Ce n’est point tant pour ta lenteur,
que parce que tu es toi, que l’on te distribue
ces coups de soulier sur le coeur.


ô mon frère, espérons qu’à cette même source
où se mire le Paradis,
toi et moi nous boirons un jour une eau plus douce
que l’ombre de l’aulne à midi.


Nous raillerons alors ceux qui nous méprisèrent,
tous ceux qui ne comprirent pas
qu’il fallut du génie pour chanter ou pour braire
avec une certaine voix.


Mais j’ai bien peur, âne si finement poète,
que, même au ciel, près du Bon-Dieu,
les hommes en question ne demeurent des bêtes,
et que nous ne différions d’eux.


Francis James

J'aime ce poème, et vous, ne vous sentez-vous pas incompris?
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:06

Si. Tout le temps.
Mais je m'en fous.
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:35

Peu de gens nous comprennent, mais l'important, je crois n'est pas chercher à être compris mais à comprendre nos proches.
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:48

Exactement.
Peu de gens font l'effort de comprendre les autres.
Ecouter, c'est comprendre, aussi.
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:54

Ecouter est important mais entendons-nous tout ce que nous écoutons?
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:31

Certainement pas.
Il faudrait pour cela vivre au PRESENT !
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Pimbi le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:58

Quand on écoute, on entend, de même que quand on regarde, on voit. Le contraire n'est pas toujours vrai : il y a des tas de gens qui entendent sans écouter et voient sans regarder. Ils pourraient apercevoir la statue de Jupiter au milieu du désert de Gobi qu'ils ne s'en émouvraient pas.
Quand j'écoute mon cousin, mes amis, ceux qui me parlent, qui sollicitent mon attention, je fais le même effort spontané que lorsque j'écoute une musique. Jamais je n'ai mis de la musique comme fond sonore : ou je la sens, physiquement, ou je m'abstiens.
Il arrive malheureusement que les propos qu'on vous tient relèvent de la manie, si répandue, de prendre à témoin autrui de ses malheurs, de gémir et de larmoyer sur son épaule, de se condouloir avec soi-même en pleurnicheries qui accusent la terre entière de tous les malheurs que l'on essuie. Là, je n'écoute plus : une certaine impatience fait une piqûre à ma veine sarcastique et le verbe, immanquablement, ruisselle et cloue le bec du geignard.
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20570
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:06

Bien dit, Arnet ! (ou harnais, j'sais pus)
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 17:52

J'ai parfois du mal à me concentrer longtemps sur ce que l'on me dit. J'écoute mais je n'entends plus, mon esprit vagabonde.

Ce n'est pas tant que je m'ennuie, mais c'est un manque de concentration.
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Floréane le Jeu 29 Aoû 2013 - 18:07

Tout dépend aussi de ce qu'on nous dit. Comme le souligne si bien Pimbi, les habitués de la jérémiade et de la lamentation et les pros du "je suis une pauvre victime" deviennent vite lassants. Je supporte assez mal, pour la part, le nombrilisme geignard.

Et pour répondre à ta question, Gilboesine, me sentir incomprise ou non m'indiffère, il y a des gens que je ne comprends pas et que j'aime, d'autres que je comprends et que je fuis, que ce soit ou non des proches. Je ne cherche pas à comprendre à tout prix.
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45852
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 18:47

Tu as raison, mais c'est un peu frustrant!
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Floréane le Jeu 29 Aoû 2013 - 18:51

Je n'ai ni tort ni raison : je fonctionne comme ça. Et je ne me sens pas frustrée. 
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45852
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Galiboron le Jeu 29 Aoû 2013 - 19:21

Et de toute façon y a plein de gens qui se vantent d'être des incompris, et qui aiment ça, se complaisant dans leurs jérémiades
avatar
Galiboron
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 8831
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:48

Je ne suis pas certaine que ce soient toujours des jérémiades. Un français sur 4 a eu ou a recours à un psy
sans compter tous ceux qui se confient à leur médecin.
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Tonax le Ven 30 Aoû 2013 - 1:01

Oui mais pourquoi avoir besoin de se confier ? Et bien souvent, pourquoi aller voir un psy si ce n'est pour se sentir enfin ( au détriment de la sécu ) le centre du monde ?

Perso je dis souvent " se plaindre est une honte ", et je constate avec effroi que pour les aficionados de la plainte et de la lamentation tout se passe comme si se plaindre était une gloire.

Bon, il n'est tout de même pas anormal de se confier à ses amis. Une femme ( ou un homme ) délaissée par son mari, se demandant si monsieur n'aurait pas une maîtresse etc peut très bien confier ses doutes à une ( ou un ) amie pour l'aider à voir plus clair. Cependant il n'y a là à mon avis rien qui relève du gémissement pathologique.
avatar
Tonax
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 13999
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Ven 30 Aoû 2013 - 3:36

Il y a des détresses réelles. Ou des problèmes qu'il est nécessaire de verbaliser. Dans ma pratique, j'ai passé bien plus de temps à écouter qu'à trouver des réponses.
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Floréane le Ven 30 Aoû 2013 - 8:07

Certes. Il y a aussi des détresses réelles qui sont tues, par pudeur ou par crainte par exemple. Mais il y a aussi beaucoup de gémisseurs qui affichent en permanence une figure de "mater dolorosa", infichus de se bouger, de se prendre en main, et qui comptent sur les autres pour résoudre leurs problèmes.
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45852
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Galiboron le Ven 30 Aoû 2013 - 8:46

Avez-vous déjà remarqué que lorsque l'on parle de ses soucis, l'interlocuteur pense immédiatement à ses siens propres ? En fait on ne pense jamais qu'à soi-même, on n'écoute pas les autres
avatar
Galiboron
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 8831
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Pimbi le Ven 30 Aoû 2013 - 9:28

La dignité, les enfants, commence par les bornes que l'on prescrit à la publication de ses malheurs : des tempêtes, tout le monde en traverse, des écueils, nous y sommes tous confrontés, c'est une constante de la condition humaine. Il arrive que l'on se confie à un ami, un parent, rien de plus naturel. De là à délayer ses romancines dans le giron du premier venu, il y a une marge.
Par exemple, mon malheur actuel est d'avoir lu la recette des saucisses de Gilbo et de supporter la torture qu'elle inflige psychologiquement à mon tube digestif. Et bien, je ne vous en dirai pas le moindre mot, vala !
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20570
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Gilboesine le Ven 30 Aoû 2013 - 13:22

Pimbi a écrit:La dignité, les enfants, commence par les bornes que l'on prescrit à la publication de ses malheurs : des tempêtes, tout le monde en traverse, des écueils, nous y sommes tous confrontés, c'est une constante de la condition humaine. Il arrive que l'on se confie à un ami, un parent, rien de plus naturel. De là à délayer ses romancines dans le giron du premier venu, il y a une marge.
Par exemple, mon malheur actuel est d'avoir lu la recette des saucisses de Gilbo et de supporter la torture qu'elle inflige psychologiquement à mon tube digestif. Et bien, je ne vous en dirai pas le moindre mot, vala !
Je ne suis pas tout à fait d'accord.

D'abord, la dignité, c'est un mot. Quand on souffre, on se moque bien de cette notion. Je ne crois pas qu'il faille, sous ce prétexte, se draper dans un silence et dire c'est comme ça.

Bien sûr il ne s'agit pas de délayer ses états d'âme dans le giron du premier venu mais il est très sain d'avoir un ou une amie à qui l'on peut se confier. Cela dédramatise et allège souvent la situation. On doit choisir comme confident une personne que l'on ne peut pas perturber, ce qui n'est pas toujours le cas de nos proches.

J'ai depuis plus de trente ans un ami, un mentor qui sait tout de moi, à qui je me montre telle que je suis, et c'est réciproque. Pas de flirt ni de rapport de séduction mais une exigence d'authenticité des deux côtés. Lorsque j'ai commencé à être sobre, on m'a appris cette nécessité, et je peux vous dire que la première fois que je lui ai demandé d'être ce point de repère, j'étais embarrassée. J'avais essayé de m'en sortir toute seule avant, dire, me dire à un autre être humain m'a fait comprendre que j'avais besoin de cette rigoureuse honnêteté.

Il a accueilli mes confidences comme un honneur que je lui faisais.

J'ai appris par la suite que je n'étais pas wonderwoman et que même si je vais bien dans ma tête, j'avais besoin de me confier. J'ai outre ce monsieur un ami dans la vie réelle et un ami virtuel devant qui je n'ai pas honte de montrer mes "faiblesses"

Peut-être est-ce d'autant plus important pour moi de ne pas me leurrer sur mon compte car je suis amenée à entendre certaines confidences par mon job.
avatar
Gilboesine
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 3592
Date d'inscription : 19/08/2013
Localisation : Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Medea le Ven 30 Aoû 2013 - 18:35

Il m'est parfois reproché de ne rien dire de moi quand l'autre s'est épanché(e) alors parfois je lance une tite phrase ici ou là, mais le coeur n'y est pas, se confier n'est pas un échange de points, pas plus qu'à mon avis la jouissance des deux partenaires n'est obligatoire à chaque fois.
avatar
Medea
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 16773
Date d'inscription : 01/10/2012
Localisation : Koutaïs

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Ven 30 Aoû 2013 - 18:43

Ta pudeur t'honore Medea.
A quoi bon s'épancher ?
En général, les autres s'en foutent de nos problèmes...
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Medea le Ven 30 Aoû 2013 - 19:16

ou ils essaient d'en profiter en tentant de me "consoler" par exemple, je n'arrive pas à comprendre comment on peut oser, surtout après s'être proclamé grand ami de mon chéri vomi
avatar
Medea
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 16773
Date d'inscription : 01/10/2012
Localisation : Koutaïs

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par grumpythedwarf le Ven 30 Aoû 2013 - 19:27

Scandaleux !
Mais je ne suis pas étonné !
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Medea le Ven 30 Aoû 2013 - 19:37

Les confidences, ça peut aussi être dangereux, telles collègues étaient copines comme cochons, par ici ma besta... quand elles se sont disputées, tout le monde a appris avec qui l'une d'elles avait eu des liaisons. Y a eu deux couples brisés. Enfin ça, c'était sans doute pas plus mal.
avatar
Medea
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 16773
Date d'inscription : 01/10/2012
Localisation : Koutaïs

Revenir en haut Aller en bas

Re: PETIT ÂNE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum