La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Floréane le Ven 17 Oct 2014 - 17:24

Citation attribuée à Edouard Herriot puis à Emile Henriot et enfin à un pédagogue japonais qui était en fait une suédoise, Ellen Key. La formulation exacte est « La culture est ce qui subsiste quand on a oublié tout ce qu’on avait appris », quelque peu revisitée depuis.

Comment comprenez-vous cette phrase aux allures de boutade ?

Que mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine (Montaigne), opinion que semblait partager Clémenceau "« Poincaré sait tout, mais il ne comprend rien ; Briand, lui, ne sait rien, mais il comprend tout. » ? Comme un éloge à la paresse et à l'ignorance (puisqu'on oublie pourquoi apprendre ?) ? Ou au contraire comme un encouragement à travailler son savoir et à sans cesse l'enrichir pour n'en garder que l'essentiel ?
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45457
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par grumpythedwarf le Ven 17 Oct 2014 - 19:27

je pense que la sagesse ne doit rien au "savoir" ou aux "apprentissages", mais au contraire de "désapprendre" le fatras d'informations inutiles ou futiles qui nous encombre la mémoire.
C'est ainsi que je comprends cette phrase.
(mais je n'ai pas la prétention d'être compris)
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Tonax le Ven 17 Oct 2014 - 19:37

Grumpy, la sagesse ou la culture ?
avatar
Tonax
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 13544
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par grumpythedwarf le Ven 17 Oct 2014 - 19:45

L'une dépend de l'autre.
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Ven 17 Oct 2014 - 22:36

Je n'arrive pas vraiment à comprendre cette phrase. Pour moi, la culture c'est une accumulation de connaissances et cela donne le savoir. Si on oublie tout on perd le savoir.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Tonax le Sam 18 Oct 2014 - 8:50

La définition me fait surtout penser à celle de la culture dite générale.

Une remarque sur cette culture générale, les gens qui passent certains concours doivent avoir une bonne culture générale et donc apprennent des tas de choses de culture dite générale.

On pourrait croire qu'ils apprennent à répondre à des questions concernant des livres qu'ils n'ont pas lus, par exemple, comment s'appelle la fille du grand avare chez Balzac, qui sont Bouvard et Pécuchet etc.

En fait ils apprennent aussi la liste des vainqueurs de Rolland Garros, des grands prix de formule 1, du Tour de France, là, ça va encore parce que ça j'aime bien !
avatar
Tonax
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 13544
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Minerve le Sam 18 Oct 2014 - 9:16

Il me semble alors que vous confondez "mémoire" et "culture".
Une bonne mémoire est-elle la preuve du savoir?
Réciter ce que l'on a appris par cœur n'est pas forcément signe d'intelligence.
Les personnes qui oublient ce qu'elles ont appris sont-elles idiotes pour autant?
Quant à celles qui n'ont pas eu la chance de pouvoir apprendre, elles peuvent avoir su s'en sortir par leurs expériences vécues!
Peut-être que mon raisonnement est à côté de la plaque!
J'ai oublié tant de choses apprises...Very Happy
avatar
Minerve
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 8670
Date d'inscription : 13/02/2013
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 9:22

La sagesse et la culture, ce n'est pas la même chose à mon avis. Je connais un gars de 90 ans qui a une grande culture generale ( ancien prof d'université ) mais qui n'a que très peu de recul sur lui même: il est imbu de son savoir et il arrive qu'il vous fasse remarquer - avec beaucoup de tact - que vous êtes nul...
Je pense que la sagesse ne l'a pas encore visité, celui là.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 9:36

Minerve a écrit:Il me semble alors que vous confondez "mémoire" et "culture".
Une bonne mémoire est-elle la preuve du savoir?
Réciter ce que l'on a appris par cœur n'est pas forcément signe d'intelligence.
Les personnes qui oublient ce qu'elles ont appris sont-elles idiotes pour autant?
Quant à celles qui n'ont pas eu la chance de pouvoir apprendre, elles peuvent avoir su s'en sortir par leurs expériences vécues!
Peut-être que mon raisonnement est à côté de la plaque!
J'ai oublié tant de choses apprises...Very Happy  

Je pense qu'il y a de nombreuses formes d'intelligence. Ce n'est pas parce qu' on possède un grand savoir qu'on est forcément intelligent. Les tests de QI ne définissent pas l'intelligence mais simplement une certaine forme de l'intelligence. En s'entrainant sur ces tests on arrive à de très bons résultats...et ça vous a rendu plus intelligent ?...si c'était aussi simple ça se saurait. Et du point de vue de la culture, si vous possédez une mémoire exceptionnelle, et que vous décidiez d'apprendre par coeur une encyclopédie ... ce sera remarquable, mais ça ne vous aura pas rendu forcément plus sage, ni musicien, ni peintre. De ce point de vue là votre '' intelligence '' n'aura pas progressé.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Tonax le Sam 18 Oct 2014 - 9:42

Ou plus grotesque, apprendre l'annuaire ( de la Lozère quand même de préférence ) par cœur.
avatar
Tonax
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 13544
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Pimbi le Sam 18 Oct 2014 - 9:43

Le savoir est un vivier de culture, sans doute, mais la culture ne doit pas être une fin en soi : ce qu'on apprend avec plaisir, voire avec enthousiasme, nous enrichit si nous en faisons l'application dans notre vie quotidienne. Hors de ce contexte, ce n'est plus qu'une breloque intellectuelle : à quoi bon savoir la liste complète des rois de France et d'Angleterre si cette belle connaissance ne sert qu'à décorer de narcissisme une discussion pendant un repas avec des amis ?
Mais d'un autre côté, si j'ai fait vœu d'être homme de lettres, il est évident que mon ambition requiert la culture la plus complète possible, et même l'érudition. Seulement, ce n'est pas gratuit, il s'agit d'un outil dont je me sers, tout comme le mécanicien connaît par cœur les pièces d'un véhicule et qu'il est capable de les démonter comme de les remonter ensuite.
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20298
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 9:48

Pimbi a écrit:Le savoir est un vivier de culture, sans doute, mais la culture ne doit pas être une fin en soi : ce qu'on apprend avec plaisir, voire avec enthousiasme, nous enrichit si nous en faisons l'application dans notre vie quotidienne. Hors de ce contexte, ce n'est plus qu'une breloque intellectuelle : à quoi bon savoir la liste complète des rois de France et d'Angleterre si cette belle connaissance ne sert qu'à décorer de narcissisme une discussion pendant un repas avec des amis ?
Mais d'un autre côté, si j'ai fait vœu d'être homme de lettres, il est évident que mon ambition requiert la culture la plus complète possible, et même l'érudition. Seulement, ce n'est pas gratuit, il s'agit d'un outil dont je me sers, tout comme le mécanicien connaît par cœur les pièces d'un véhicule et qu'il est capable de les démonter comme de les remonter ensuite.

OK, voilà qui est clair. Va en paix frère, et poursuis ton chemin, car de mon point de vue, tu es intelligent ( et moi aussi puisque j'ai repéré que tu étais intelligent...hum.... ).
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par grumpythedwarf le Sam 18 Oct 2014 - 9:55

J'ai cru longtemps que j'étais intelligent.
J'ai changé d'avis; je donne le change, sans plus.
Une des définitions de l'intelligence:
"Ce qui sert à prendre la mesure de notre médiocrité"...
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 9:57

Tonax a écrit:Ou plus grotesque, apprendre l'annuaire ( de la Lozère quand même de préférence ) par cœur.

Oui, y'en a qui le font.
Mais plus sérieux, parmi les formes de l'intelligence, il y en a une qui m'intrigue particulièrement: les calculateurs prodiges et les grands mathématiciens.
Pour les calculateurs prodiges, par exemple, la culture ne me semble pas jouer un grand rôle, si ce n'est aucun.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 10:01

grumpythedwarf a écrit:J'ai cru longtemps que j'étais intelligent.
J'ai changé d'avis; je donne le change, sans plus.
Une des définitions de l'intelligence:
"Ce qui sert à prendre la mesure de notre médiocrité"...

Oui, je suis d'accord avec toi. Parce qu'il faut déjà un sacré recul pour réussir ce tour de force.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Pimbi le Sam 18 Oct 2014 - 10:19

L'intelligence se travaille, comme un muscle. La cervelle est un amas gélatineux au service de la volonté : quand on la sollicite, elle répond si on a pris soin de l'entretenir. Dans le cas contraire, elle bâille, elle fait la sourde oreille, elle renâcle. Il n'y a pas de secret : ce qui nous rend intelligents, c'est l'effort sur soi, l'effort de compréhension, d'analyse puis de synthèse, le refus des facilités, l'horreur des approximations, la constante quête du mieux avec cependant une borne prescrite au-delà de laquelle ce mieux se retournerait contre nous - frontière difficile à cerner, du reste... Ne jamais décréter que telle chose est trop savante pour moi, mais au contraire s'affirmer que le travail venant à bout de tout nous sommes tous capables d'assimiler ce dont nous avons besoin. Surtout, que l'ampleur d'une longue et difficile tâche ne décourage jamais : je sais de quoi je cause, je l'ai fait une fois, et j'ai réussi ; je suis en train de le faire une seconde fois, et je réussirai. Prétention ? Oh, que non, enthousiasme et foi en mes aptitudes. C'est ainsi que l'on se dépasse constamment, et c'est d'ailleurs pourquoi nous sommes venus ici-bas, pour y épanouir notre individualité.
Pouet, pouet !
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20298
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 10:29

On dirait un philosophe des Lumières, ou quelque chose dans ce style. Y'en a pas beaucoup des comme toi aujourd'hui.
Pouet pouet.


Dernière édition par alain le Sam 18 Oct 2014 - 10:42, édité 1 fois
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Pimbi le Sam 18 Oct 2014 - 10:41

Prout, prout ! Et dans un quart d'heure : slurp, miam ! Ah, le bon poulet avec de la purée au four y oignons sans croûtons, et le bon dessert lacté avé les pépites de chocolat. Ça aussi, c'est de la philosophie, hi, hi...
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20298
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par grumpythedwarf le Sam 18 Oct 2014 - 10:44

L'appel du ventre est-il une philosophie ? Very Happy
avatar
grumpythedwarf
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 34157
Date d'inscription : 03/10/2012
Localisation : Au diable Vauvert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 10:48

Ça me fait penser qu'y faut que j'aille faire les courses pour le miam miam. Vont pas venir toutes seules à la maison, les courses, si j'y vais pas, les chercher.
Plic ploc ! ( mes pas, sur le carrelage, je viens de prendre une douche )
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Pimbi le Sam 18 Oct 2014 - 11:04

Ah, ah, pour nous, ce sera cet après-midi : il nous manque salade, tomates et quelques autres ingrédients qui entrent dans la composition des délices que nous ingurgitons tous les jours.
Areuh bleuh bleuh !
avatar
Pimbi
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 20298
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : En Astarac, pays du foie gras

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 11:11

C'est l'histoire d'un gars qui doit se rendre en Angleterre pour affaires. Mais il ne parle pas un mot d'anglais.
Il tombe sur cette petite annonce: '' En trois semaines je vous apprends l'anglais. Annonce sérieuse ''.
Il y a une adresse. il y va et frappe à la porte.
Lui ouvre un Indien habillé à l'occidentale.
- Hello, sir !
- Bonjour Monsieur. Je viens pour l'annonce...
- Yes, sir ....
- c'est garanti ?...trois semaines , dites vous ?...
- no problem, sir !
- C'est que vous devez le parler parfaitement alors ?...pour pouvoir
l'enseigner aussi rapidement ?....
- Absolutely, sir !
- J'aimerais faire un essai dés aujourd'hui. C'est possible ?...je peux rentrer ?...
- No problem, sir ! Between !
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Floréane le Sam 18 Oct 2014 - 11:18

Je trouve étonnant de faire l'amalgame entre culture et sagesse : il existe des cultures de la violence et de l'intolérance. La sagesse résulte peut-être de la faculté à trier les savoirs et les expériences pour éliminer ce qui est nuisible ?
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45457
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par alain le Sam 18 Oct 2014 - 11:22

Pour moi il n'y a pas d'amalgame. La sagesse ce n'est plus la culture, même si la culture a - peut être - contribué à rendre sage.
avatar
alain
A ce niveau la on ne peut plus rien dire, les mots sont trop faibles

Messages : 2974
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Floréane le Sam 18 Oct 2014 - 11:43

Je pense que le fait d'avoir été élevé dans telle culture plutôt que dans telle autre crée forcément des repères, oriente vers telles idéologies, lectures, musiques ou apprentissages, bâtit des bases et tisse une trame de savoirs qui s'imbriquent les uns dans les autres.
En ce sens, la culture influe nécessairement sur le comportement : grandir chez les papous ou à Buckingham donnera forcément des personnalités différentes. Et je suppose qu'un petit anglais élevé en Papouasie ou un petit papou élevé à Buckingham seraient très différents de ce qu'ils auraient été s'ils étaient restés dans leur milieu d'origine.

On peut par ailleurs choisir ou être attiré par une autre culture que celle dans laquelle on a baigné.
avatar
Floréane
Je suis l'Alpha et l'Oméga

Messages : 45457
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : plein sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum